Lundi - 28 Septembre 2020

Anthony Lasserre / Bélascain à L’U.S.Tyrosse Rugby Côte Sud


« Nanan », « Max » et son père lui avaient tellement bien préparé le terrain, que ce garçon ne pouvait faire autrement que de naître sous le signe de l’US Tyrosse, ascendant fougère… Et c’est donc en héritier d’une culture et d’un « capital rugby » énormes qu’un jour il est naturellement allé, lui aussi, faire ses classes du côté de Bury…

Après avoir prêté main forte aux Cadets de l’Aviron Bayonnais, avec qui il vécut une magnifique épopée, Anthony est revenu aux sources, au sein de la glorieuse équipe des « Bélascain » de Tyrosse. Et si son rêve est de fouler un jour « La Fougère » avec le maillot de l’Equipe 1ère de l’UST sur le dos, il en a aussi un autre, pour lequel nous pouvons tous l’aider… C’est de s’épanouir dans sa vie professionnelle, avec un métier qu’il aime. Pour l’heure, il est à la recherche d’un contrat en alternance, nul doute que des entrepreneurs sud-landais sauront prendre la balle au bond… Adishatz Anthony !
Envoyez un message à Anthony Lasserre

 

Bonjour Anthony, dans ta relation avec le rugby, qui a fait le premier pas… C’est lui ou c’est toi ?

panneau st geoursJe crois bien que c’est lui, car il était déjà chez moi avant que je naisse, et je l’ai tout de suite reconnu !

Photo bouclier papa anthony

la papa, le bouclier et le fiston…

Un signe… Je suis né à Bayonne, pendant les Fêtes de Bayonne, et j’ai grandi à Saint-Geours-de-Maremne, notre berceau familial, entouré de passionnés de rugby et de joueurs de l’US Tyrosse depuis 4 générations. Dès mon plus jeune âge, j’étais avec ma mère au bord des terrains de Tyrosse, d’Hossegor, de Saliès-de-Béarn et de Saint-Jean-de-Marsacq pour encourager mon père. A 10 mois, je touchais déjà le bouclier qu’il avait gagné avec la Réserve de l’UST, et avec qui il sera 2 fois Champion de France…


Saint-Geours-de-Maremne, Landes (40)


Tyrosse-rugby-logoLa première fois que je suis allé à Bury (ndlr : stade de Tyrosse où s’entraîne l’école de rugby de l’UST), j’avais 1 an ou 2, et c’est mon grand-père, Jean-Jacques Labouyrie, dit « Max », qui m’a emmené… Lui aussi a porté le maillot Tyrossais, et s’il n’est plus là aujourd’hui, je lui ai promis qu’un jour il sera fier de moi. J’ai du patienter quelques années encore avant de pouvoir aller rejoindre officiellement l’école de rugby du club ! Je salue d’ailleurs les premiers éducateurs qui m’y ont accueilli : Patrice Paredon, Philippe Repiquet et Frédéric Paton.

Et je ne t’ai pas encore parlé de mon arrière grand-père, Pierrot Haristoy, dit « Nanan », qui jouait en 1ère à Tyrosse du temps de Pierre Daulouède. Un jour de match, contre Lourdes, malgré le Saint-Christophe que sa femme lui avait cousu dans le revers du short, il s’est fait déchirer l’oreille et se l’est faite recoudre sur le bord du terrain avant de retourner jouer (à l’époque, il n’y avait pas de remplaçants…). C’était la première fois que mon arrière-grand-mère s’était décidée à aller le voir jouer… Elle n’y est jamais retournée !

 

Et jusque là, quel a été ton parcours ballon en main ? Peux-tu nous faire partager par exemple quelques « grands moments » que tu as vécus dans ta jeune carrière de rugbyman ?

super challengeJ’ai donc fait toute mon école de rugby à l’UST, jusqu’en cadets 1ère année, au poste de 3ème ligne aile. En souvenir de cette période, je lance un clin d’œil à Domi Dassé et à Francis Grocq, et j’évoquerai, entre autres, les 2 Super Challenges Minimes remportés à Agen et à Orthez (où on gagne en finale 6 à 3 contre les Bayonnais… avec qui j’allais jouer 2 ans plus tard, ce qui m’a toujours permis de les chambrer un peu !).

logo aviron bayonnaisPuis, contacté par l’Aviron Bayonnais, je pars jouer là-bas… Décision toujours très difficile à prendre pour nous qui avons nos racines à Tyrosse. A Bayonne, je suis accueilli par le trio François Navarron, Beñat Aguerre, et William Uhart, et j’intégre une génération en or, avec qui je vais passer 2 années riches de rencontres et de souvenirs inoubliables. Les Bayonnais venaient d’être Champions de France Gauderman, et ils avaient de grosses ambitions en Alamercery… Cette saison là, nous n’avons perdu qu’un seul match, la finale du Championnat de France, contre Toulouse, après avoir éliminé le Racing en 1/8ème, Perpignan en ¼ et ABCD XV en ½.

anthony lasserre attitude terrain pablo ordas

Aux couleurs de l’Aviron Bayonnais

Cette ½ finale contre ABCD XV (ndlr : entente du nord-est autour de Dijon), je crois que c’est le match le plus difficile et le plus éprouvant que j’ai eu à jouer de toute ma vie : on gagne 8 à 6 à la dernière seconde, grâce à une pénalité de 45 m en coin, réussie par notre buteur remplaçant qui est n’entré en match que pour cette tentative… Un truc de dingue, on chialait tous, et on était en finale !

Puis après une année en Juniors Crabos à Bayonne, j’ai fait le choix de revenir à Tyrosse au début de cette saison, pour intégrer le Centre de Formation du club et l’équipe Bélascain, avec qui je viens de vivre une magnifique aventure jusqu’en ½ finale du Championnat de France, perdue contre Chambéry, après un match d’une très grande intensité. Au niveau du jeu, cette saison a été très importante pour moi, car je suis passé du poste de 3ème ligne aile à celui de ¾ centre.

anthony lasserre attaque rapprochée

Anthony avec la Sélection Aquitaine à XV

J’ai aussi eu le plaisir de participer à différentes Sélections du Comité Côte Basque Landes à XV et à 7, et aux Sélections Aquitaine à XV et à 7, avec qui j’ai beaucoup voyagé, et souvent échoué très près du Graal.

Pour être tout à fait complet sur mon parcours rugby, je n’oublierai pas de parler de mon parcours à la Section Rugby du collège de Tyrosse, sous la houlette de Guy Perrin, un passionné lui aussi… Une très belle expérience humaine et sportive que j’ai vécue de la 6ème à la 3ème et dont je garde de magnifiques souvenirs, notamment lors des « rencontres » à l’extérieur et à domicile avec les amis anglais de Brentwood. J’ai ensuite rejoint la Section du Lycée de Borda à Dax, drivée par Alain Benoît et Philippe Dubois, avec qui je finis 3ème du Championnat de France Universitaire. Et pour continuer l’aventure je participe au Sanix Youth Tournament, au Japon (Fukuoka exactement), où nous rencontrons des équipes japonaises, l’Uruguay, la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud, contre qui on s’incline en 1/2 finale… Une expérience riche en émotions avec de belles rigolades et un beau projet accompagné par Peïo Alvarez et Patrick Perrier, au cours duquel j’ai pu créer les 2 jeux de maillots de notre équipe pour ce tournoi.

 

Si on s’attarde un peu sur la saison que tu viens de passer en « Rouge & Bleu » avec les Bélascain Tyrossais… Tu peux nous en dire quoi ?

equipe belscain tyrosse

Les Bélascain de l’US Tyrosse Rugby Côte Sud… Version 2014/2015 ! Anthony est le 2ème à droite, rang du haut

Comme pour tous les « Bélascain » de France, cette compétition, c’était un peu l’inconnue pour nous en début de saison, puisque c’était sa première année d’existence. On n’avait pas énormément de repères au début, et la belle histoire s’est construite au fil du temps… On est toujours monté en puissance, tranquillement, en partageant énormément, sur le terrain, et en dehors du terrain (les soirées, les sorties, la pêche, etc… Des moments qui nous ont permis de resserrer les liens entre nous).

On a commencé à engranger des victoires, et on a continué, si bien que nous sommes restés invaincus dans la phase préliminaire… Jusqu’au dernier match !, que l’on perd contre Lormont.

anthony lasserre attaque seul ustEt puis, sont venues les phases finales du Championnat de France: on bat Limoges en 1/16ème, puis l’Entente de la Nivelle en 1/8ème, Mauléon en ¼… Un match âpre gagné 12 à 10, dont je savoure la victoire avec la même intensité que celle que j’avais connue 2 ans plus tôt en ½ finale Alamercery contre ABCD XV… Des matchs comme ça, j’aimerais en vivre tous les jours !

Et finalement, on chutera 23 à 18 contre Chambéry, en ½ finale, après avoir longtemps mené… C’est le rugby !

Ce que je retiens de plus important dans tout ça, c’est le lien d’amitié qui nous réunit et qui nous a permis d’aller aussi loin dans la compétition. Il faut dire qu’on se connaît depuis toujours, car l’énorme majorité d’entre nous a fait ses premiers pas à Bury.

Jouer avec ses copains, c’est la meilleure des choses, et c’est la clé de la réussite… Une équipe, elle se construit avec des copains, elle se construit pas autrement, et c’est pour ça qu’on a fait un si beau parcours cette année. On peut se faire confiance sur le terrain, aller « à la guerre » sans souci, parce qu’on sait que tout le monde est là. C’est ce que j’ai appris ici.

belascain ust

Regardez bien le centre de cette photo… Vous y reconnaîtrez quelqu’un !

Je profite de cette interview pour saluer et remercier tous mes potes, ainsi que l’encadrement de l’équipe: Jean-Michel Grocq (coach des avants), David Dussaubat (coach des arrières), Paco Dasse (dirigeant… Il nous a bien sensibilisé aux « Socios » !), Patrice Brotcorne (notre kiné / médecin qui nous vient du « Plat Pays »!), Dominique Sallabery (dirigeant… Roi de la statistique !), Jacky Belestin (dirigeant… Lui aussi il connaît bien les « Socios » !), et tous nos supporters… Tous sont des gens en or, sans qui rien ne serait possible pour nous !

 

Depuis le début de cette saison, tu es l’un des 16 pensionnaires du Centre de Formation de l’US Tyrosse Rugby Côte Sud… Que retiens-tu de plus important de cette expérience ?

logo CDF UST Adel Fellah, le Responsable du Centre de Formation, m’a proposé d’intégrer la structure, et comme je n’en avais eu que de très bons échos, j’ai tout de suite accepté… Et je ne le regrette pas, car cela m’a beaucoup apporté, à la fois sur le plan rugbystique, notamment par rapport à mon changement de poste sur le terrain, et sur le plan personnel, notamment pour mon orientation professionnelle.

Là aussi, je remercie tous ceux qui font « tourner » le Centre de Formation et qui nous mettent dans les meilleures conditions possibles pour réussir : Adel, Daniel, Alain, Christophe, Clément, Jordi, Jean-Marie, Michèle, Franck, Patrice, Laurent, Bernard,…

En particulier, j’adresse un grand « merci » à Daniel Gaudin, le responsable pédagogique du Centre, il a énormément fait pour moi et m’a aidé à « trouver ma voie » au niveau de mon orientation. Sans lui, je ne serais pas où j’en suis aujourd’hui.

 

Et au-delà de son Centre de Formation et des Bélascain, l’US Tyrosse, ton club, il représente quoi pour toi ?

socios-tyrosseL’US Tyrosse, c’est tout d’abord mes racines… je suis né dans le club ! C’est une famille dans laquelle règne la convivialité, et où on joue encore pour l’amour du maillot, et pour la fougère

C’est un club qui a un cœur énorme, pour lequel j’ai envie de donner et de m’investir, et que je remercie pour les valeurs qu’il m’a transmises : le respect, le combat, l’humanité, la convivialité.

Comme tous les jeunes d’ici, mon rêve est d’intégrer un jour l’équipe 1ère… C’est le rêve de tout Tyrossais… Se donner à fond pour remercier le club.

 

Parmi tous les joueurs de la Planète Rugby, quels sont ceux que tu admires le plus ?

Je vais en citer 3, dont j’essaie de m’inspirer :

Sir Johnny Wilkinson: pour son perfectionnisme.

Mamuka Gorgodze: pour sa force et sa rage de vaincre.

Sonny Bill Williams: pour ses qualités de vision du jeu, son attitude au contact… Et c’est le roi de la chistera (comme moi !).


ICONE-VIDEOSonny Bill Williams


 

Concernant les études, tu en es où, et quels sont à ce jour les contours de ton projet professionnel ? Et à ce sujet, je sais que tu as besoin d’un petit coup de pouce… Que peut-on faire pour t’aider ?

J’ai un bac STI2D, option « Systèmes informatiques et numériques ». Aujourd’hui, 2 voies possibles s’offrent à moi : soit intégrer une formation de Gestionnaire Commercial, dans le secteur « Textile du Sport » (je rêve un jour de créer ma propre marque !), à l’Académie Basque du Sport, à Biarritz, soit intégrer un BTS en Informatique, au GRETA à Bayonne.

logo alternance - site FAGEJe suis actuellement en recherche d’une entreprise support qui me permettrait d’effectuer ces formations dans le cadre de l’Alternance… Ce n’est pas évident dans le contexte économique actuel, mais j’espère vraiment que ça va se décanter rapidement, car ça me permettrait de gagner beaucoup en sérénité. Et j’ai hâte de porter aussi dans le monde de l’entreprise les valeurs du rugby que je porte en moi.

 

Tu as poussé en Pays Tyrossais… Qu’est-ce que tu aimes par-dessus tout dans ton pays ?

Ici on est bien ! Il y a plein d’endroits où j’aime aller… Par exemple Hossegor et Capbreton pour leurs plages, où encore les forêts de pins qui nous entourent… Et puis, il y a un endroit que j’aime par-dessus-tout, c’est La Fougère !

 

Et pour finir, tu le passes à qui, le ballon « Puissance 15 » ?

Je le passe à Thomas Barbe, il joue avec moi, c’est mon meilleur ami. Il est originaire de Capbreton, et un jour je l’ai fait venir à l’US Tyrosse… Il te racontera !

Avant de te quitter, je voudrais juste rajouter quelques  petits « trucs »… D’abord, je voudrais saluer Pierre Campistron, fondateur de l’association « Au coeur des Jumeaux », que je soutiens, tout comme l’association de Sébastien Boueilh, « Les colosses aux pieds d’argile »… 2 associations qui ont toute leurs importance dans le monde du rugby.

Et ensuite, tout simplement, je voudrais remercier mes parents, ma famille, mon entourage. Mes parents sont là à tous mes matchs, ils n’en ont pas loupé un seul depuis des années, et c’est extrêmement motivant pour moi… Tout le monde n’a pas cette chance, j’en ai conscience, et j’essaie d’en profiter au maximum.

 

Ah ! Là, je crois que les yeux vont se mouiller un peu du côté de Saint-Geours-de-Maremne… Mais que c’est beau le rugby !


ICONE-WEB

Site Internet de l’US Tyrosse Rugby Côte Sud


ICONE-CREDITSInterview : Frédéric Poulet
Photos : Photo « rugby » d’Anthony: Pablo Ordas, Isabelle Ezpeleta / Panneau St-Geours-Maremne: site gasconha.com / Photo Equipe Belascain UST: Clin d’Œil Tyrosse / Logo Alternance: site FAGE

 


ICONE-ESPACE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *