Mardi - 29 Septembre 2020

Guy Perrin / Responsable de la Section Rugby du Collège de Tyrosse


A Saint-Vincent-de-Tyrosse, le rugby est partout présent, et le collège de la petite cité sud-landaise n’échappe bien évidemment pas à la règle. Voilà en effet une bonne douzaine d’années que l’établissement héberge une Section Rugby, pour le plus grand plaisir et le plus grand bien des jeunes pousses, garçons et filles, qui ont la chance de la fréquenter…

Guy Perrin, Professeur d’E.P.S. au collège, est aux manettes de cette « école de la vie », avec le soutien sans faille de son Administration, du Comité des Landes, de l’US Tyrosse, de la Municipalité et des parents des collégiens. Et le résultat est tellement probant pour toutes les parties prenantes, en premier lieu les enfants, qu’on se demande pourquoi tous les collèges de France et de Navarre n’ont pas encore leur Section Rugby… Merci Guy !

 

Envoyez un message à Guy Perrin

 

Bonjour Guy, tu es professeur d’EPS au collège Jean-Claude Sescousse de Saint-Vincent-de-Tyrosse, peux-tu nous présenter cet établissement dans ses grandes lignes ?

college sescousse tyrosse

Collège de Tyrosse

Notre collège accueille 495 élèves, originaires de Saint-Vincent-de-Tyrosse et des alentours du Pays Tyrossais. C’est un établissement caractérisé par un environnement « rurbain », avec une forte imprégnation locale, et qui bénéficie d’une bonne mixité sociale. Au niveau des enseignements, il dispose d’une section européenne.

 

 

 

Tu es responsable de la Section Rugby du collège… Quelle en a été la genèse, et pour quels objectifs ?

logo UNSSLa Section Rugby est née en 2002, et j’ai été à l’origine de sa création avec l’un de mes collègues, Michel Laborde, aujourd’hui à la retraite.

Le point de départ est que dans le cadre du Championnat UNSS « traditionnel » dans lequel nous étions engagés comme beaucoup de collèges de France et de Navarre, nous étions parvenus en finale du Championnat de France Minimes à 7, qui se déroulait à Bormes-Les-Mimosas. Parmi ces jeunes, il y avait d’ailleurs quelques Seniors actuels de l’UST, comme Lorin Laffite et Christophe Gayon, ainsi qu’Adel Fellah, le responsable du Centre de Formation du club.

Le problème, c’est que lorsqu’on arrive à ce niveau de résultat, on n’a plus le droit l’année suivante de participer au championnat « traditionnel », car on est soi-disant trop fort… Si on voulait encore jouer, il fallait donc qu’on passe à la catégorie supérieure, la catégorie « Excellence », qui se pratique à 12. On a répondu « OK », mais on a voulu se lancer dans l’aventure avec pour ambition d’avoir des résultats, et c’est à partir de là qu’on a créé la Section Rugby.

Au-delà d’être performants dans les championnats organisés par l’UNSS, on a aussi visé plus haut en termes d’objectif : l’idée est d’aider les jeunes à développer au maximum leurs capacités rugbystiques, pour amener les meilleurs vers des structures supérieures, comme le Pôle Espoirs du Lycée René Cassin à Bayonne, ou celui du Lycée de Borda à Dax.

 

Combien d’élèves font partie de la Section Rugby du collège et comment est-elle organisée ?

section rugby filles

Guy avec la Section Rugby Filles du collège

64 jeunes sont actuellement dans cette section, 42 garçons et 22 filles, allant de la 6ème à la 3ème. Ils sont regroupés dans les mêmes classes et bénéficient d’un emploi du temps aménagé car ils ont 4 heures d’entrainement par semaine.

 

 

La Section Rugby n’accueille officiellement des filles que depuis cette année, suite à des actions de sensibilisation réalisées l’année dernière dans les classes de CM². On a voulu s’insérer dans le mouvement de progression du rugby féminin dont le niveau ne cesse de monter, et notre section filles est maintenant bien lancée, et prometteuse.

Sur nos 42 garçons, 38 d’entres eux sont licenciés FFR : la très grande majorité à l’US Tyrosse Rugby Côte Sud, et quelques uns à Hossegor et Capbreton.

Par contre chez les filles, comme c’est plus nouveau pour elles, une petite dizaine de sélectionnées ont eu une licence FFR offerte par le Comité des Landes, qui souhaite booster le rugby féminin.

 

Quels sont les principaux partenaires de la Section Rugby ?

principal du collège

Les collégiens Tyrossais victorieux, dans le bureau de Monsieur Bousquet, Principal du collège

Michel Laborde et moi-même, tous 2 à l’initiative du projet, avons été dès le début largement épaulés par notre Administration et par le Comité Départemental de Rugby des Landes (sous l’impulsion à l’époque de Jean Dubasque et de Joseph Dussaubat) qui participe financièrement au projet. Et aujourd’hui, si nous arrivons à très bien fonctionner, c’est grâce au soutien sans faille de Monsieur Bousquet, Principal du Collège, et de Monsieur Meunier, Principal-Adjoint, en synergie avec le Comité Départemental, présidé par Max Godemet.

La Ville de Tyrosse est également partenaire et met à notre disposition les installations sportives, comme le stade de Burry, sur lequel nous nous entraînons 2 fois par semaine.

 

Bastien Sainte Croix

Bastien Sainte Croix

Et puis, bien sûr, nous sommes en partenariat étroit avec l’US Tyrosse Rugby Côte Sud. Bastien Sainte-Croix, joueur de l’UST, est surveillant au collège et m’épaule dans l’animation de la Section Rugby… Avec les gamins, il est énorme !

J’en profite aussi pour saluer ici Katia Bonnot, également surveillante au collège, qui intervient avec nous… Katia a travaillé au Comité Côte Basque Landes et œuvre beaucoup pour le développement du rugby féminin.

 

section rugby au parlement anglais

Les collégiens Tyrossais au Parlement britannique !

 

Et je n’oublierai pas, au rang de véritables « partenaires », les parents des jeunes de la Section Rugby, car eux aussi sont mobilisés dans l’aventure. Depuis 7 ans, on part chaque année en Angleterre, où nous sommes accueillis par le club de Brentwood, et on reçoit également nos amis anglais tous les ans à Tyrosse. Ca veut dire qu’un gamin qui rentre chez nous en 6ème en Section Rugby, ira 4 fois en Angleterre, chez le même copain, durant sa scolarité au collège… Au-delà du bénéfice purement linguistique, cela permet de belles histoires d’amitié sur la durée !

 

Guy au vide grenier

Les parents aussi sont de la partie

Pour financer ces voyages, on réalise diverses actions, dont la plus importante est un vide-grenier (avec buvette, repas, animation…) organisé par les parents et les enseignants, généralement en décembre. Du coup, pour manager cet évènement, les parents ont créé une association, « Echange Brentwood », dont Mesdames Etchebarne et Gayon sont les moteurs, et ça fonctionne très bien !

 

Quel est à ce jour le « palmarès » de la Section Rugby du collège ?

Jusqu’à présent, notre plus « belle » année a été 2006, où on est Champions de France Minimes avec les garçons, contre Agen (victoire 28 à 0), et Vice-Champions de France chez les filles (avec une équipe à très forte ossature de handballeuses qu’on avait initiées au rugby pendant l’année!), qui perdent 15 à 10 en finale contre Montauban.

Ensuite, on est allé plusieurs fois aux Championnats de France avec les Minimes, après avoir bien sûr passé avec succès tous les tours académiques et inter-académiques qui permettent d’y accéder.

Chez les Benjamins, il n’y a pas de Championnat de France, mais on a été plusieurs fois Champions d’Académie, notamment les 3 dernières années.

thibaut visensang avec jeunes

Thibaut Visensang, ancien de la Section Rugby, avec les collégiens Tyrossais… Le temps fait son œuvre !

Quand aux joueurs chevronnés qui ont fréquenté la Section Rugby du collège de Saint Vincent-de-Tyrosse, il y en a eu pas mal à ce jour, notamment Thibaut Visensang et Clément Lagain, qui jouent respectivement à Bayonne et à Colomiers.

 

Je profite aussi de l’actualité pour saluer le beau parcours des Bélascain de l’US Tyrosse, qui ont accédé cette saison aux ½ finales du Championnat de France, avec une bonne dizaine d’éléments que nous avons eu ici en Section Rugby dans leurs années collège…

 

Après 10 années d’expérience et de recul, selon toi, quels sont les principaux « + », pour un élève, de faire partie de la section rugby du collège ?

section rugby médaille

Les benjamins du collège, Champions d’Académie !

Sur le plan purement « rugby », l’avantage que nous avons par rapport aux clubs, c’est que nous n’avons pas d’exigence à tout crin au niveau du résultat collectif (même si bien sûr nous faisons tout pour gagner nos matchs !)… Si on gagne des titres, tant mieux, mais ce n’est pas la finalité première. On se situe beaucoup plus au niveau de la technique individuelle et de l’intelligence de jeu, et on travaille donc beaucoup sur le mouvement général et la lecture du jeu. Je trouve ça plutôt enrichissant, car ce sont des choses que les clubs, nécessairement préoccupés par la préparation d’équipe, n’ont pas toujours le temps de faire… Je pense que nous apportons là une belle complémentarité.

Sur le plan scolaire, on constate que la moitié des « grands » (4ème et 3ème) sont en section européenne, qui en général regroupe les éléments qui fonctionnent plutôt bien à l’école. Mais au-delà des résultats scolaires, le fait d’appartenir à cette Section Rugby permet une bien meilleure communication entre parents et enseignants : Je connais personnellement tous les parents de ces jeunes, ne serait-ce que parce qu’ils viennent les récupérer à la fin de l’entraînement, mais aussi parce que nous partageons des projets et de nombreux « moments » ensemble (vide grenier, repas de fin d’année, échanges avec Brentwood, etc …). Ce sont des instants de proximité extraordinaires, qui nous permettent bien sûr, grâce à la magie du rugby, d’aborder de façon plus globale le contexte scolaire des gamins… Du coup, le « trio de la réussite » (élève-parent-prof) gagne énormément en efficacité !

 

Tu es bien sûr toi-même homme de rugby… Quel est, dans les grandes lignes, ton parcours en « Terre d’Ovalie » ?

logo asptt billereJe suis né à Pau et j’ai commencé le rugby à 7 ans à l’ASPTT Billère (devenu le RC BAL depuis la fusion en 2004 des clubs de l’A.S. Billère, de l’ASPTT Pau, et de l’Avenir Lescarien). Puis je suis parti à la Section Paloise, au poste de pilier gauche, où j’ai joué jusqu’en Reichel (en compagnie d’ailleurs de mon collègue Michel Laborde, que j’ai cité plus haut), avant qu’une vilaine blessure au genou ne m’interdise définitivement de jouer au rugby.

logo section paloiseJe suis bien entendu un fidèle supporter de la Section Paloise, membre de l’Amicale des Anciens, et particulièrement heureux de voir l’équipe remonter en TOP 14 la saison prochaine.

Et je suis aussi bien sûr supporter de l’US Tyrosse, que je vais voir jouer de temps en temps à La Fougère.

 

A titre personnel, qu’est-ce que t’apporte cette expérience de responsable de la Section Rugby du Collège de Saint-Vincent de Tyrosse ?

Je suis aujourd’hui a priori à 3 ans de la retraite, et j’ai l’impression d’être toujours « jeune », parce que les classes de la Section Rugby sont des classes dynamiques et « vivantes »… Oui, vraiment, ces gamins me revitalisent !

Et puis, dans un contexte général où nous sommes entrés dans une société qui évolue beaucoup, avec des rapports parents / enseignants qui ne sont pas toujours faciles, je dois avouer que j’ai beaucoup de chance de travailler avec des classes qui fonctionnent bien… Serait-ce encore la magie du rugby qui opère ?

 

Et pour continuer l’histoire, Guy, qui invites-tu à nous rejoindre dans la « Mêlée Puissance 15 » ?

Je passe le ballon avec grand plaisir à un ami de longue date… Daniel Dupouy, actuel CTR du Comité Côte Basque Landes, et qui a également été entraîneur de l’Equipe de France Féminine il y a quelques années. J’ai connu Daniel en 1978 au CREPS à Bordeaux, nous avons fait nos études ensemble et joué en Universitaire.


ICONE-CREDITSInterview : Frédéric Poulet
Photos : Photos de Guy et des jeunes du collège : Archives GP / Collège Tyrosse : site du collège / Photo Bastien Sainte-Croix :Clin d’Œil Tyrosse


ICONE-ESPACE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *