Samedi - 31 Juillet 2021

Saint Vincent de Tyrosse // Culture & Patrimoine


Culture

La vie locale est à son apogée lors des « Fêtes de Saint-Vincent-de-Tyrosse », qui se déroulent chaque année du troisième vendredi au quatrième mardi de juillet.

Ces fêtes sont à compter au nombre des « ferias », ces renommées fêtes locales annuelles qui se déroulent en Espagne et dans de nombreuses villes du sud-ouest français. En fréquentation, la feria tyrossaise est la troisième des Landes, après celles de Mont-de-Marsan (préfecture) et de Dax (sous-préfecture). Saint-Vincent est membre de l’Union des Villes Taurines Françaises.

Ainsi, durant 5 jours et 5 nuits, locaux et extérieurs, tous « festayres », entrent en communion

pour partager un immense moment de convivialité dans la rue, sur les places et placettes, aux arènes, dans les bodegas et les casetas, pour assister ou participer aux courses landaises, novilladas, corridas, bals, défilés de chars, etc…, au son des nombreuses bandas, fanfares et groupes folkloriques, au premier rang desquels on retrouve les échassiers landais, symbole du monde pastoral dans les Landes de Gascogne.

Pour la soirée d’ouverture, il est de bon ton de se vêtir de rouge et bleu, les couleurs du maillot de l’équipe de l’Union Sportive Tyrossaise. Le dimanche on s’habille de blanc pour montrer qu’au troisième jour des fêtes, on est encore très présentable et pour faire honneur à la messe en musique. La tradition veut également que les festayres se déguisent sans complexe le soir de la clôture, ce qui donne l’occasion de découvrir des accoutrements des plus loufoques.

Durant les fêtes, les arènes Marcel Dangou constituent l’un des principaux points d’attraction où se mêlent activités taurines, musique, folklore et animations gourmandes. Le stade de la Fougère, antre des « rouge et bleu » de l’U.S. Tyrosse, accueille généralement le spectacle de clôture de ces fêtes, qui symbolisent à elles seules les traditions très ancrées dans le mode de vie du peuple landais.

Le « Festival des Traditions Landaises », organisé le premier dimanche d’août, permet de s’initier, entre autres, aux jeux de quilles, aux échasses, et de partir à la découverte des chasses traditionnelles, de la pelote basque et de la course landaise.

La Communauté de communes MACS mise sur la dynamique culturelle comme un des moteurs de son développement, et se positionne comme un véritable médiateur et une pépinière de projets en la matière. Le service culture accompagne les communes dans le développement de leur identité culturelle, et pas à pas, des pôles artistiques se dessinent sur le territoire : Musique à Tyrosse, Danse à Soustons, Livre à Hossegor, Oralité à Capbreton, Arts Plastiques à Labenne, etc.

Situé à Saint-Vincent-de-Tyrosse, le Centre de formations musicales « Pôle Sud » est un équipement innovant qui offre de nombreuses possibilités aux amateurs de musique. Il abrite l’antenne du Conservatoire des Landes de St-Vincent de Tyrosse, l’association Landes Musiques Amplifiées (LMA), les Centres Musicaux Ruraux (CMR) et l’option musique du Lycée Sud Landes.

Sa vocation est d’encourager l’originalité, favoriser la découverte, soutenir des artistes et accompagner les futurs professionnels de la musique.


tyrosse-ville-4

Patrimoine

Située entre terre et mer, Saint-Vincent-de-Tyrosse bénéficie de fait d’un extraordinaire patrimoine environnemental.

Côté mer, la ville jouit de la proximité des immenses plages de Capbreton, Hossegor et Seignosse, propices aux différentes activités nautiques, en particulier le surf (haut lieu du surf, étape des championnats du monde). Face à l’Océan Atlantique, le Port de Capbreton, unique port des Landes, offre des activités de plaisance et de pêche.

Côté terre, propice aux randonnées pédestres, Saint-Vincent est à portée de pas des parcours forestiers, de l’Adour et de ses berges, de l’Etang Blanc, de la Réserve Naturelle du Marais d’Orx, située sur le couloir de migration le plus important d’Europe, refuge de plus de 200 espèces d’oiseaux.

Parmi les monuments et lieux les plus emblématiques de Saint-Vincent-de-Tyrosse, on citera l’Eglise Saint-Vincent Diacre, reconstruite en 1862 par les architectes Hyppolite Durand et Hyppolite Guichenné, et l’entrepreneur Charles Casalis.

Mais aussi les arènes Marcel Dangou, qui furent inaugurées en 1926, et reconstruites successivement en 1936, 1938, 1960 et 1961. Elles peuvent contenir 5.000 personnes, et à l’occasion de la feria de juillet, elles accueillent des courses landaises, des courses espagnoles, des novilladas mais aussi des courses portugaises.

La corrida de rejón et la course de recortadores sont aussi au programme selon les années. Des encierros s’y déroulent parfois. Enfin, comment ne pas évoquer le Stade de la Fougère pour cette ville dont le cœur bat au rythme de celui de son équipe de Rugby ?

Inauguré en 1949 et hébergeant le fronton municipal de pelote basque, autre pratique emblématique de la cité, il peut accueillir plus de 6.000 spectateurs. Sans conteste, c’est un des lieux de vie les plus animés et passionnés de Saint-Vincent-de-Tyrosse.


Spécialités culinaires

Séjourner à Saint-Vincent-de-Tyrosse sera l’occasion de déguster les nombreux et goûteux produits du terroir landais, dont les secrets se cachent au fond des lacs, des forêts, des rivières, de l’océan ou de ces terres sablonneuses qui ont fait naître un des plus vastes domaines forestiers européens.

Le canard fermier des Landes (qui se déguste de milles façons entre magrets, aiguillettes, confits et foie gras), le boeuf de Chalosse, les kiwis de l’Adour et le poulet fermier de Saint-Sever possèdent le Label Rouge. L’Armagnac, le floc de Gascogne et les vins du Tursan sont labellisés AOC, et les asperges des sables des Landes portent le label IGP.

Ajoutons-y sans retenue la pibale (alevin d’anguille), la truite, la dorade, le sanglier, le chevreuil, la blonde d’Aquitaine (bovin), les cèpes, le vin des sables (issu de vignobles accrochés aux dunes du littoral ou cultivés dans des plaines sablonneuses bordant l’océan), le « pastis landais » (incontournable dans les Landes, autrefois gâteau d’exception préparé l’été pour les grandes occasions : mariages, fiançailles, fêtes locales), la tourtière (agrémentée de pommes ou de pruneaux, ce gâteau parfumé à l’armagnac est connu aussi sous le nom de “croustade”), le vin de Chalosse…


Landes Côte Sud Tourisme

Office de Tourisme du Pays Tyrossais


ICO-wikipedia Sources Wikipédia
Photo Wikimedia Jean-François Le Falher / Photo Dominique Milherou

Eu égard aux droits qui leur seraient associés, nous nous engageons à enlever les illustrations présentes dans cet article, sur simple demande de leurs auteurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *