Mercredi - 22 Septembre 2021

Massy // Culture & Patrimoine


Culture


L’Opéra de Massy

Construit en 1993 et dirigé par Jack Henri SOUMERE, est la première structure à être labellisée par l’Etat « scène conventionnée lyrique ».

Membre de la réunion des Opéras de France, il s’affirme aujourd’hui comme un lieu de production artistique de référence. II accueille chaque saison près de 40.000 spectateurs et participe grandement à une action de développement culturel à l’échelle régionale. Résolument moderne, il s’intègre à un centre culturel de 14.200 m2 réunissant les règles traditionnelles de construction des grandes scènes et l’application des techniques de pointe tant au niveau architectural qu’acoustique.

Seul Opéra situé en banlieue, l’Opéra de Massy permet au public local d’accéder à l’art lyrique. Chaque saison, des milliers de Massicois, Essonniens et habitants de la région sud de Paris peuvent découvrir les grandes œuvres du répertoire lyrique, régulièrement proposées en coproduction avec d’autres grandes scènes françaises et interprétées par des artistes de renommée internationale ou de jeunes talents prometteurs.

Ouvert sur la cité, l’Opéra de Massy souhaite faire tomber les préjugés persistants sur l’opéra, trop souvent considéré comme un art inaccessible et élitiste, et développe auprès des publics la connaissance et le goût du spectacle vivant, initiant de nombreuses actions de sensibilisation.

Grâce à son équipe pédagogique, il poursuit ses actions auprès de publics spécifiques: établissements scolaires, conservatoires et écoles d’art, comités d’entreprises, missions locales, centres sociaux, hôpitaux, maisons d’arrêts, associations d’insertion, maisons de quartiers… . Particulièrement soucieux de faire connaître à un public varié les grandes œuvres de l’histoire de l’opéra, l’Opéra de Massy n’en est pas moins attaché à l’innovation.

Le Vaisseau fantôme, Carmen, Faust et La Traviata sont autant de productions lyriques qui ont marqué l’histoire de cette institution par leur qualité et l’accueil réservé par le public et la critique. En permettant des prises de rôle à de jeunes artistes européens, il s’attache à faire découvrir les nouveaux talents, et en intégrant dans sa programmation des œuvres contemporaines, il favorise une meilleure diffusion des formes et disciplines insuffisamment mises en valeur.

Lieu d’expression et de création culturelle, l’Opéra de Massy propose de découvrir pendant sa saison de grands opéras, régulièrement en coproduction avec d’autres grandes scènes françaises, de la danse avec des ballets internationaux, mais aussi des concerts de musiques classique et vocale ainsi que des variétés et du théâtre.

La Médiathèque Jean Cocteau

Complétée dans le quartier de Villaine par la Médiathèque Hélène Oudoux compte un total de deux cent mille documents et ouvrages. S’ajoute le Centre Culturel Paul Bailliart qui propose divers spectacles pour enfants et adultes et organise le Festival de Musique Les Primeurs de Massy, qui permet aux jeunes artistes de se produire.

L’Espace Lino Ventura

propose des cours et représentations de théâtre et d’art plastique et accueille une ludothèque.

Massy-Conservatoire-MusiqueLe Conservatoire de Musique et de Danse

Fondé en 1966, avec ses 50 professeurs et ses 26 disciplines différentes, fait rayonner la musique auprès des jeunes de la commune.

Festival International du Cirque de Massy

Enfin, organisé chaque année depuis 1993 le troisième week-end de janvier, dans le parc Georges Brassens, sous un chapiteau de quarante-huit mètres de diamètre, le Festival International du Cirque de Massy est avec celui de Monaco, la référence Européenne en matière de cirque.


Patrimoine

Malgré les destructions importantes lors de la Seconde Guerre mondiale, le patrimoine architectural de Massy est relativement riche. Deux édifices sont classés au titre des monuments historiques


Le Château de Vilgénis

Massy-Chateau-VilgenisReconstruit en 1823 et dont les communs datent de 1755, aujourd’hui propriété d’Air France.

l’Eglise Saint-Marie-Madeleine

dont ne subsiste aujourd’hui que le clocher, plus ancien vestige de Massy.

Le Centre Culturel Saint-Exupéry

Est situé à l’emplacement de la première villa seigneuriale de Massy. En 1802, Nicolas Appert, inventeur de l’appertisation, achète l’ensemble de la propriété et y installe sa fabrique de conserves alimentaires. On peut y voir son buste, réalisé par le sculpteur Richard Bruyère en 1999. Cette grande maison, acquise par la commune, abrite aujourd’hui diverses associations.

La Maison de Fustel de Coulanges

Massy Maison Fustel Coulangesfut construite presque au milieu des champs au XVIIe siècle et sert alors de rendez-vous de chasse.

Le célèbre historien Numa Denis Fustel de Coulanges rachète cette propriété en 1883. Le Docteur Bailliard, maire de Massy et auteur d’une Histoire de Massy, a vécu dans cette maison, qui abrite aujourd’hui le Cimade (Comité inter mouvement auprès des évacués).

La Maison du Docteur Jacques Tenon

est acquise par le savant Tenon vers les années 1780. Dans sa « petite ferme », il reçoit ses collègues de l’Institut et peut travailler au calme de la campagne massicoise. En 1789, il rédige un cahier de doléances pour Massy et, en 1791, il est élu député de Seine-et-Oise. Cette demeure héberge aujourd’hui la fondation des Orphelins apprentis d’Auteuil, en charge de l’enfance défavorisée..

 

Les temps modernes et le développement démographique ont vu l’édification de nouvelles œuvres architecturales : la construction de la nouvelle Eglise Sainte-Marie-Madeleine par Pierre Pinsard en 1959, le Centre des Franciades dans les années 60-70, œuvre de Jean Balladur et Jean Duthilleul, la Mairie en 1984, l’« Arbre de Lumière » du sculpteur Raymond Moretti en 1989, l’Opéra en 1993.

 


Office du Tourisme de Massy


ICO-wikipedia Sources Wikipédia / Photos Wikimedia Cyrilb1881 & Opéra de Massy


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *