Dimanche - 01 Août 2021

Les Dieux du Rugby / Épisode 1 : Irruption chez les Tauliers !


Préambule :

Nous vous proposons ci-dessous un extrait du conte « Et Dieux merci… William Webb Ellis prit le ballon dans ses mains »,, écrit par Frédéric POULET.

Cette histoire raconte les circonstances (quand ?, par qui ?, pourquoi ?, où ?, comment ?) le Rugby a été créé…

Hormis William Webb Ellis, bien entendu évoqué dans cette épopée comme ayant été le « déclencheur » de l’avènement du Rugby, toute ressemblance avec des personnes ayant existé ne serait réellement que pure coïncidence…

Au moment où cet extrait commence, 5 Dieux aux noms prédestinés (Hèr, Hue!, Gêè!, Bée et Hi-Grec) viennent d’être chassés manu militari du Congrès des Dieux de 1823 qui se tint dans la ville de Rugby en Angleterre, après qu’ils aient osé affirmé qu’il est tout à fait normal que la planète ne tourne pas rond, puisqu’elle est… ovale !

Bannis par leurs pairs pour hérésie suprême, voilà nos 5 Zigotos errant au petit matin dans la ville de Rugby…

 

Extrait :

Harassés et assoiffés par les joutes verbales et l’épreuve qu’ils viennent d’endurer, mais terriblement confiants quant à la mission qui les attend, nos Cinq Rebelles se retrouvent donc à errer dans les rues de Rugby, tels de vulgaires SDF. Recherchant activement un endroit pour se rafraîchir, se restaurer et surtout, reprendre leurs esprits, ils se réfugient incognito au petit matin dans le premier pub ouvert qu’ils croisent sur Lancaster Road, en bordure de Caldecott Park.

Le bistrot, qui vient tout juste d’ouvrir ses portes, est tenu par un surprenant couple de tauliers : une splendide jeune femme, aux atours gracieux plus que charmants lui conférant des allures de déesse, et une espèce de vieux grippe-sou acariâtre, sec et décati, qui visiblement pourrait être son père.

 

Ce détail n’échappe d’ailleurs pas à nos Cinq Fugueurs… Comme les humains, mais pour eux de façon quasi-instantanée, les Dieux savent au premier coup d’oeil reconnaître et apprécier la beauté là où elle se trouve, et comprendre que parfois elle peut être bien utile pour survivre dans le bas-monde. Et nos Divins ne tardent pas à réaliser que, nécessité ayant très certainement dû faire loi dans le passé de cette magnifique créature, celle-ci, à coup sûr plus attirée par la bourse garnie que par les bourses desséchées du vieux, s’était trouvée un jour dans la quasi-obligation de lui céder.

Affairés derrière leur comptoir à nettoyer le foutoir généré par la bande de poivrots qui les avait occupés jusqu’à point d’heure la veille, le taulier et la taulière voient donc débarquer ce Curieux Quintet dans leur établissement (je te rappelle que si à cet instant précis nos Dieux, d’ordinaire invisibles, sont vus par les proprios du bastringue, c’est uniquement parce qu’ils en ont décidé qu’il en soit ainsi).

 

De mémoire de bistrotiers, ils n’avaient jamais croisé pareil équipage (et pourtant, ils en avaient croisé un paquet !), et ils se demandaient bien ce que pouvait foutre dans les rues de Rugby à une heure aussi matinale une telle bande de zouaves ainsi déguisés. Certain de n’avoir été informé d’aucune programmation de représentation de cirque dans les parages, et craignant surtout d’être victime d’un braquage, le vieux a déjà en pogne la crosse d’une vieille pétoire qu’il tient cachée derrière le zinc… Il est hors de question que ces zozos s’en prennent à son précieux magot, auquel il tient plus qu’à la prunelle de ses yeux !

 

Et après ?

Ami lecteur, si tu veux connaître la suite de cette histoire qui va amener ce Quintet Divin à élire domicile dans le pub du Taulier et de la Taulière pour y construire les règles qui présideront à la destinée de la Planète Ovale pour des siècles des siècles grâce à l’effet magique de la bibine, il te suffit de cliquer ici…

 

 


“Et Dieux merci… William Webb Ellis prit le ballon dans ses mains”

Edition Puissance 15 – 2020  /  266 pages dont 15 illustrations

Texte : Frédéric POULET

Illustrations : Jean-Michel UCCIANI


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *