Lundi - 28 Septembre 2020

Vannes // Économie


Deuxième commune du Morbihan par sa population, Vannes est le chef de file de la communauté d’agglomération du Pays de Vannes, composée de 14 communes regroupant 150.000 habitants, soit 12 % de la population totale du département.

Bénéficiant d’une situation géographique privilégiée et d’infrastructures routières, ferroviaires et aériennes performantes, Vannes Agglo se trouve à 1 heure par autoroute de Rennes, Nantes et Quimper, et à 3 heures de Paris en TGV. De plus, l’aéroport Nantes Atlantique, situé à 1 heure de Vannes, offre 40 destinations régulières. L’aéroport de Vannes-Golfe du Morbihan situé à 10 minutes du centre-ville propose notamment un service d’aviation d’affaire.

Au niveau économique, l’Agglomération vannetaise est fédérée en un technopôle, représenté et animé par l’agence de développement VIPE (Vannes Innovation Promotion Expansion). Quatre axes stratégiques de développement ont été définis au niveau du territoire :

La valorisation des produits naturels (technologies d’extraction, de purification, de retraitement).
Le traitement de l’information (création logicielle, systèmes de gestion logistique).
La santé / bien-être (télémédecine, instrumentation, produits de bien-être).
Les loisirs et le nautisme (engins de loisirs en milieu naturel, ingénierie nautique).


Les entreprises technopolitaines sont réparties sur l’ensemble du territoire du Pays de Vannes, mais tout particulièrement sur le Parc d’Innovation Bretagne Sud (PIBS), épicentre du technopôle, situé au sud-est de la ville.

Les trois principales entreprises en chiffre d’affaires présentes sur la commune de Vannes, agglomération incluse, sont les groupes CECAB, Evialis et Diana Ingrédients, tous trois du secteur agroalimentaire.

Parmi les principales entreprises locales on trouve également Michelin, Groupama, Crédit Agricole du Morbihan, Carrefour, Intermarché, les Transports frigorifiques européens, Saupiquet, le groupe Isatech, Wind River Systems, le groupe SAUR, Aserti Electronic, Archimex, etc.

La présence du secteur nautique est très marquée à Vannes. Un pôle d’excellence dans la conception et la construction nautique consacré à la compétition a été créé au sein du Parc du Golfe, un parc d’activité situé sur la rive droite du port de la ville. Parmi les entreprises implantées à Vannes, on peut noter la présence de Multiplast dont plusieurs réalisations détiennent des records mondiaux à la voile : les catamarans Orange I-II et Groupama III, le trimaran Géronimo, le monocoque Brit Air, etc.

D’autres leaders sont également présents à Vannes : BiC Sport, leader mondial de la planche à voile et du surf, Plasmor, leader français du kayak de mer et Seagull, leader mondial du char à voile. Vannes est également le siège français de la plus grande voilerie au monde, North Sails, ainsi que de nombreux cabinets d’architectes navals. Sur le Pays de Vannes, plus de 80 entreprises représentant près de 500 emplois appartiennent au secteur du nautisme.


Pôles de compétitivité

La région Bretagne compte 4 pôles de compétitivité, qui sont donc susceptibles d’impliquer des acteurs du Morbihan et du Pays Vannetais

Le Pôle Images et Réseaux
Ce pôle, à vocation mondiale, est centré sur les nouvelles technologies de l’image (ex : TNT, TVHD, …) et des réseaux (fixes et mobiles) de distribution de contenus (ex : téléphone via internet, …). Regroupé autour de 3 bassins géographiques (Rennes, Lannion et Brest), le pôle Images et Réseaux compte de nombreuses PME et de grands groupes industriels (Thomson, Canon, Alcatel, France Télécom, Siemens, Thalès, …).

Il s’appuie sur des centres de recherche de haut niveau (Celar, France Télécom R & D, IRISA, CNRS, INRIA, …) et des formations assurées par les universités et grandes écoles. Le secteur des TIC en Bretagne représente 50 000 emplois directs ou indirects, dont 15 000 dans la R & D.

Image et Réseaux

Le Pôle Mer Bretagne
Ce pôle, à vocation mondiale et travaillant en étroite collaboration avec le Pôle Mer PACA, est positionné sur 5 thématiques principales : sécurité et sureté maritime, ingénierie, maintenance et services navals, exploitation des ressources énergétiques marines, exploitation et valorisation des ressources biologiques marines, environnement et génie côtier. Il regroupe de grandes entreprises leaders dans leur domaine (DCN, THALES, …) et de nombreuses PME innovantes très présentes à l’international.

A ces entreprises performantes, le pôle associe une recherche de haut niveau (IFREMER, CNRS, Institut Polaire, Service Hydrographique et Océanographique de la Marine, CEDRE, …) et un important potentiel de formation (4 lycées maritimes, une école doctorale des sciences de la mer, …). Dans les activités liées au Pôle Mer, la Bretagne compte 25 000 salariés, 580 entreprises, 1 600 chercheurs dans les organismes publics, 2 000 diplômés par an dans les formations initiales aux métiers de la mer.

Pôle Mer Bretagne

Le Pôle Valorial : L’Aliment de demain 
Ce pôle se développe autour de 4 axes de projets de coopération : la technologie alimentaire dans le lait et les ovoproduits, l’écologie microbienne pour la qualité des productions, les nouveaux ingrédients et nouveaux produits, la nutrition santé. Le pôle Valorial s’appuie sur un potentiel industriel et technologique agroalimentaire de premier plan : 150 industriels, 70 000 emplois, 600 chercheurs et un réseau dense de recherche, de transfert de technologie et de formation.

Pôle Valorial

Le Pôle ID4CAR
Ce pôle se développe autour de 4 thématiques : systèmes embarqués, approche sensorielle, interface homme-machine, nouveaux enjeux et développement durable. Ce pôle, porté par l’association AUTEO et dont l’objectif est de renforcer la compétitivité industrielle de la filière automobile de l’ouest, regroupe autour de PSA Peugeot-Citroën la quasi-totalité des équipementiers ainsi que les centres de recherche et de formation spécialisés implantés dans les 3 régions Bretagne, Pays de la Loire et Poitou Charente.

La filière automobile de l’ouest représente près de 900 entreprises dont 700 de moins de 50 salariés et près de 90 000 emplois.

Pôle ID4CAR


ICO-wikipedia Sources Wikipédia / Photo Wikimedia – Varus 111

Eu égard aux droits qui leur seraient associés, nous nous engageons à enlever les illustrations présentes dans cet article, sur simple demande de leurs auteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *