Jeudi - 01 Octobre 2020

Fabien Marque / Entraîneur du Rugby Club Pays de Meaux & Val d’Europe


Ne soyez pas étonnés, oui, on peut être Gersois et puis un jour supporter un club de rugby parisien… tout dépend du parcours que les Dieux du Rugby vous ont réservé en Terre d’Ovalie…

Son parcours de rugbyman, c’est en effet d’abord à Riscle que Fabien Marque l’a initié, avec son père et son oncle comme premiers éducateurs. C’est là-bas qu’un jour, au prix d’un magnifique exploit réalisé avec ses potes Crabos de l’Union Rivière-Basse, il terrassa l’ogre Auscitain voisin, et souleva son premier bouclier… Ironie, ou plutôt clin d’œil de son histoire de rugby, c’est sous le maillot du même FC Auch Gers qu’il brandira quelques années plus tard son deuxième bouclier, cette fois en PRO D2 ! Et puis, c’est en Ile de France, où son travail l’appellera, qu’il continuera sa belle histoire de talonneur, du côté de Domont, puis de Bobigny. Et si aujourd’hui il a rangé ses crampons de joueur, il n’en a pas pour autant fini avec le rugby, cette fois-ci dans le Pays de Meaux et de Val d’Europe… Au fil du temps, le Gersois est aussi devenu Francilien, ceci explique cela… Merci Fabien !

 

Bonjour Fabien, un jour le rugby est apparu dans ta vie… Alors, peux-tu nous dire quand, où, comment, pourquoi, tu t’es retrouvé pour la première fois sur un terrain de rugby avec un ballon dans les mains ?


Riscle, Gers (32)


blason gers wikipedia

Blason du Gers

Je suis né à Tarbes, mais c’est dans le Gers, à Riscle, que j’ai poussé, dans une famille de rugbymen… Donc le rugby, pour moi, c’est depuis tout petit, et je peux vraiment dire que je suis né avec un ballon dans les mains ! Mon père, Jean-Claude, et mon oncle, Patrick, étaient d’anciens joueurs, et ils ont ensuite été mes entraîneurs jusqu’à mes années Cadets.

C’est donc dans ce contexte, que tout naturellement, j’ai pris une licence à la Jeunesse Sportive Riscloise pour y fouler l’herbe du Stade Eugène Robert… C’est là qu’à 5 ans, j’ai fait mes grands débuts officiels, sous les directives de mon père, et rapidement, Nicolas, mon cadet de 2 ans, me rejoindra pour porter lui aussi le maillot « Bleu & Blanc » de Riscle… Nous serons tous les 2 de futurs talonneurs !

fabien marque école de rugby

1986 : Fabien (6ème joueur debout en partant de la gauche) avec les poussins de la Jeunesse Sportive Riscloise. Jean-Claude, son père, est en haut à gauche.

 

Et depuis ce moment premier, quel a été ton « curriculum rugby » ?

logo js riscleJ’ai fait toutes mes classes Rugby à Riscle, jusqu’en Juniors… et au fil du temps ce sport a pris une très grande place dans ma vie (depuis mes débuts, il y a 30 ans maintenant, je n’ai jamais arrêté !), même si en parallèle j’ai aussi touché à d’autres sports comme le judo, le foot, le tennis. Dans mon village de Riscle on vivait « Rugby », et c’était vraiment le sport-roi qui a bercé toute mon enfance et mon adolescence.

Encadré par de magnifiques entraîneurs, comme mon père et mon oncle bien évidemment, mais aussi par exemple Serge Péré en Minimes, Jacques Ladevèze en Cadets, ou Christian Lalubie en Juniors, j’ai eu la chance de faire partie d’une belle génération, et pas mal de noms de joueurs nés dans les années 80 sont sortis de la Jeunesse Sportive Riscloise… Comme les Courtade, Bortolucci, Terrain, Panegos, etc… Autant de gars qui ont joué au plus haut niveau du Rugby français.

Et donc forcément, j’ai vécu de belles épopées sur les prés de ma jeunesse Riscloise, comme par exemple celle qui nous a menés en ¼ de finale du Championnat de France Cadets en 1997, ou au titre de Champions de France Crabos B en 1999. On était une sacrée bande de copains… Plus que des amis, car on a tellement vécu de belles choses et de moments intenses ensemble… Et quand bien des années plus tard on se recroise aujourd’hui, ce lien est toujours aussi fort… Je pense là aux Panegos, Lacassin, Périssé,… et à tous les autres.

logo urbrAu niveau des catégories Jeunes, Riscle est en entente depuis 1997 avec Plaisance (Gers) et Castelnau-Rivière Basse (Hautes-Pyrénées) au sein de l’URBR (Union Rivière-Basse Rugby), et c’est sous le maillot de l’URBR, qui vivait à l’époque ses premières années d’existence de façon brillante, que j’ai vécu ces belles années Cadets et Juniors.

 

sport etudes bayonneAlors que je suis toujours licencié à la Jeunesse Sportive Riscloise, j’intègre à 17 ans le Sport-Etudes de Bayonne, et c’est là que je fais la connaissance, entre autres, de Nicolas Bayer et de Laurent Capdevielle. Et c’est là que je fais aussi une rencontre extrêmement importante pour moi, celle de Pierre Perez, Responsable de la structure… Au-delà de l’aspect purement technique du rugby (ce sera par exemple lui qui le premier me conseillera de passer au talonnage pour jouer à haut niveau), il nous a toujours donné de très bons conseils, notamment par rapport aux valeurs que l’on pouvait véhiculer et mettre en œuvre dans nos vies quotidiennes en tant que rugbymen… Je crois vraiment que le Sport-Etudes a fait de moi ce que je suis aujourd’hui… Il m’a forgé, et je lui en suis très reconnaissant.

logo us daxEn 1999, A l’issue de mes années Crabos, je suis contacté par l’US Dax et je décide de tenter l’aventure à un niveau supérieur avec les Reichel, puis les Espoirs Dacquois. J’aurai aussi l’occasion là-bas de faire quelques matchs en Coupe de la Ligue (ndlr : épreuve qui succédait à l’époque à la Coupe de France, qui succédait elle-même au Challenge Yves du Manoir) avec les Pros… Avec un premier match à Clermont !

logo lourdesDax me propose ensuite un contrat Pro en Espoirs, mais je ne le signe pas… A l’époque je suis étudiant en STAPS à Tarbes, ce qui n’est pas la porte à côté de Dax… Je décide alors de privilégier mes études et d’aller peaufiner ma formation de talonneur et m’aguerrir auprès de joueurs plus « vieux », dans le « chaud » championnat de Fédérale 1… Et je signe à Lourdes, où je reste une saison… Je garde en mémoire de mon passage là-bas la très haute protection dont bénéficiait le jeune talon que j’étais, grâce à la bienveillance de mes 2 secondes lignes, Fabrice Greg et Gonzo !!

Logo FC AuchJe pars ensuite au FC Auch Gers, alors en PRO D2 et coaché par Henry Broncan… On est en 2002, et je peux dire que c’est là que j’ai réellement démarré ma carrière de talonneur, au contact de gars en tronche comme Yoann Marty, Didier Dini (qui m’a énormément transmis de sa science de talon !), Jean-Baptiste Soucek, le Néo-Zélandais Grant Hill,…

fabien à auch

Fabien sous le maillot Auscitain

Au total je ferai 4 saisons au FCAG, au cours desquelles nous jouerons une ½ finale en 2003 et obtiendrons le titre de Champions de France PRO D2 en 2004, en battant Bayonne. Etant montés, je connaîtrai donc là-bas le TOP 16, durant la saison 2004/2005. En 2005, nous remporterons également le Bouclier Européen, aux dépends des Worcester Warriors. C’est dans ma période Auscitaine que j’aurai le plaisir de porter à plusieurs reprises le maillot de l’Equipe de France Universitaire.

 

 

 

logo domontEn 2006, changement radical de contexte territorial… Je monte en Région Parisienne et je signe à Domont, alors en Fédérale 1, et dans le cadre d’un contrat pluriactif, je commence à travailler en parallèle au Service Municipal de la Jeunesse de la ville, que j’ai participé à créer, ainsi qu’en tant que Chef de Projet au niveau du Département du Val-d’Oise 95. A l’époque, le Stade Domontois Rugby Club est entraîné par Xavier Blond et Hervé Jégou, 2 anciens Racingmen. On se qualifie la 1ère année pour le Jean Prat, avec une équipe dans laquelle figurent entre autres des Robbie Hutton, Mohamed Dougarem, Vasile Mariscariu, Yann Rongier

logo bobignyAprès 3 saisons passées à Domont, je signe en 2009 à l’AC Bobigny 93 Rugby, lui aussi en Fédérale 1, et je retrouve en fait dans ce club francilien les mêmes valeurs que j’avais à Auch : la simplicité, l’aventure humaine partagée, le dépassement de soi sur le terrain, la camaraderie… La famille ! Nous étions quelques joueurs, comme moi, venant du Sud-ouest ou d’autres régions françaises, qui apportaient leur culture rugbystique, en toute harmonie avec les joueurs et dirigeants du crû. A l’époque, on se tirait la bourre avec Massy pour la suprématie Francilienne en Fédérale 1… Entraînés par Philippe Canto et Carlos Dorval-Martos, et avec des joueurs comme Olivier Seux, Bruno Bordenave, Boris Bouhraoua, etc… On avait pas mal d’ambition et on se qualifiera là aussi pour le Jean Prat.

En 2013, à 33 ans, c’est donc sous le maillot « Rouge & Noir » de Bobigny que je mettrai un terme à ma carrière de joueur, près de 30 ans après avoir commencé à l’école de rugby de Riscle…

panneau meauxDébute alors pour moi une nouvelle carrière rugbystique… Celle d’entraîneur… Direction Meaux, avec la complicité de Noël Monsour, préparateur physique du club… Il a été le lien, et voilà comment depuis 3 saisons maintenant j’entraîne le groupe Seniors du Rugby Club du Pays de Meaux / Val d’Europe, en compagnie de Marc Dubourdeau pour la I, et de Fabien Guisnet et David Gleizes pour la Réserve.

 

Tu as forcément vécu quantité de fabuleux moments en Terre de Rugby… On ne peut pas tous les citer, mais si tu devais en faire revivre 3, ce serait lesquels ?

Chronologiquement, ce serait d’abord la ½ finale du Championnat de France Crabos B que je joue en 99 avec l’URBR, à Fleurance, contre le grand voisin, Auch… Auch qui était archi-favori et déjà annoncé comme Champion de France… Et à l’issue d’un match énorme, hyper physique, sorte de « finale avant l’heure », on les fait chuter… Ce jour là les petits gars de l’Union Rivière-Basse (avec quand même chez nous des joueurs comme Romain Terrain en 3ème ligne, et Ludovic Courtade en n°10 !) ont croqué l’ogre Auscitain… Extraordinaire souvenir !

Fabien Champion Crabos B 1999

1999 : Fabien (5eme joueur en maillot debout en partant de la gauche) et les Juniors de l’URBR sont Champions de France Crabos B !

panneau-clermont-ferrandEnsuite, ce serait mon premier match avec les Pros de Dax, à Clermont, en 2000… J’ai alors à peine 20 ans, je me retrouve à côté de mecs qu’on voyait tous les week-ends à la télé… Je me souviens des vestiaires immenses, de la moquette partout dans le couloir, de l’entrée sur la pelouse du Stade Michelin… Ces tribunes immenses au bout du tunnel… Je peux t’assurer que mes yeux brillaient !

logo PRO D2Et le 3ème moment, ce serait bien sûr la finale de PRO D2, en 2004, gagnée sous le maillot d’Auch, contre Bayonne, au Stade du Hameau à Pau… Là-aussi, bien sûr, c’est un énorme souvenir que d’avoir soulevé ce bouclier.

 

Tu entraînes les Seniors du Rugby Club Pays de Meaux – Val d’Europe depuis 3 saisons… Que peux-tu nous dire de ce club ?

logo rugby meauxLe CS Meaux a été créé en 1902, cela fait donc longtemps qu’on joue au rugby ici, et le nouvel ensemble « RCPM / Val d’Europe », présidé par Jean-Marc Bernini, a été créé il y a 4 ans, dans la mouvance des nombreux regroupements de clubs auxquels on assiste dans le paysage du rugby français. Du fait de ce rapprochement, nous disposons d’un très grand réservoir de jeunes licenciés, ce qui constitue bien sûr une grande force pour l’avenir du club.

 

meaux équipe I

Seniors A du Rugby Club Pays de Meaux, saison 2015/2016 (Photo Pascal Reignoux)

Par le passé, Meaux a déjà joué en 2ème division, et nous évoluons cette saison dans la poule 3 du Championnat de Fédérale 3, où nous sommes actuellement en milieu de tableau. Nous jouons sur le Stade Georges Tauziet de Meaux, et nos couleurs sont le « Bleu & Blanc » … Des couleurs qui ne sont pas sans me rappeler celles de mon club formateur, la Jeunesse Sportive Riscloise ! Et au-delà des couleurs, je retrouve aussi à Meaux quelques autres logo rugby val d'europesimilitudes avec mon tout premier club… On est ici dans le rugby de terroir et le rugby amateur, dans le sens noble du terme ! Après avoir vécu pendant plus de 10 ans dans le rugby pro et semi-pro, c’est avec plaisir que j’ai renoué avec ces valeurs là, où l’humain est placé au centre… Et du coup, ça a été à moi de m’adapter (ou de me réadapter plutôt !) à la situation, ce qui est toujours un excellent exercice.

meaux équipe jeunes

L’équipe Minimes du Rugby Club Pays de Meaux & Val d’Europe… La relève !

 

Qu’est-ce que le rugby t’a apporté de plus important ?

fabien marque france U

Fabien sous le maillot de France U de 2003 à 2005

Ce que le rugby m’a apporté de plus important… Difficile à dire comme ça… Ce que je sais seulement, c’est qu’il m’a permis de me construire, dans plusieurs « domaines d’application » : le travail, la relation aux autres, la solidarité, la persévérance…

Pour moi, ce sport, c’est avant tout la possibilité de vivre des relations humaines. Quand j’étais joueur, bien sûr, j’en avais conscience, car sur le terrain les « relations » et « possibilités d’échanges » ( !) ne manquent pas… Et maintenant que je suis coach, je découvre encore d’autres aspects, d’autres visions, d’autres ressentis, différents de ceux que tu vis en tant que joueur… Je découvre que la relation entraîneur-joueur est quelque chose d’extraordinaire. Certes, je ne peux plus agir directement sur le terrain, mais les joueurs m’apportent d’autres satisfactions.

fabien marque france amateurs

Et sous le maillot France Amateurs en 2007 !!

Et puis, je me rends compte, au travers de l’exercice auquel tu me soumets là en ce moment, que finalement, à chaque étape de ma vie de rugbyman, il y a des gens qui m’ont marqué et qui restent « importants » pour moi… Même si à cause de l’éloignement et des contraintes de la vie je n’ai plus trop de contacts avec certains d’entre eux… Ca veut dire que quoi qu’il en soit, il reste quelque chose de ces rencontres, et c’est le plus important !

 

Quelle activité professionnelle exerces-tu ?

logo ville domontJe suis Directeur du Service Municipal « Jeunesse » de la Ville de Domont… Nos « clients » sont les jeunes de 11 à 15 ans (ce qui correspond aux années collège). Forts d’une dizaine d’animateurs sur le terrain, on travaille avec eux sur 2 volets : un volet éducatif (accompagnement scolaire, aide aux devoirs, sensibilisation sur certaines thématiques auxquelles ces jeunes sont confrontés, …), et un volet loisirs (proposition d’activités sportives ou culturelles, en particulier au moment des vacances scolaires).

A titre d’exemple, on travaille actuellement, entre autres, sur un projet de « Color Run », une course ludique prévue pour le mois de juin et au cours de laquelle les participants seront « arrosés » de fécule de maïs multicolore… L’objectif est de courir, bien sûr, mais surtout de passer un bon moment de convivialité, et de se retrouver à la fin tous colorés, pour faire la fête ensemble et immortaliser l’instant avec de belles photos.

 

Tu as poussé dans le Gers, à Riscle et tu vis aujourd’hui à Domont… 2 territoires qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre… Que retiens-tu de meilleur chez les 2 ?

logo département du gersLe Gers, entre autres, c’est la gastronomie, les bons produits du terroir… Et au-delà de ça, quoiqu’il arrive et où que je sois… Je suis Gersois ! Le Gers, ça m’évoque ma famille, mes amis d’enfance, tous les bons moments que j’y ai passés quand j’étais gamin.

Domont, le Val d’Oise, la Région Parisienne, c’est autre chose pour moi, bien sûr… C’est le travail, c’est un cercle de connaissances et d’amis plus récents, c’est un style de vie qui est totalement logo département val d'oisedifférent de celui que j’ai connu dans le Sud-ouest… Ici tout va beaucoup plus vite, mais c’est normal, c’est la vie citadine, et finalement, au bout du compte, je me rends compte que je me plais bien dans ces 2 univers, si différents l’un de l’autre…

 

C’est depuis Capbreton que Nicolas Bayer t’a invité dans la « Mêlée Puissance 15 »… A qui fais-tu la passe à ton tour ?

J’adresse un grand « merci » et un amical salut à Nicolas… Notre rencontre remonte au Sport-Etudes de Bayonne! Et ce ballon « Puissance 15 », puisqu’il est là, je vais continuer à le faire circuler en région Parisienne… Je fais une première passe à Cyril Duprat, avec qui j’ai joué à Domont, et une deuxième à Akrem Hamdi, qui joue à Meaux… Tous 2 ont de très beaux parcours rugbystiques, et je suis sûr qu’ils te les raconteront avec grand plaisir !

 

Fabien, merci de nous avoir confié ton histoire de Rugby… Et maintenant, on se quitte sur quelle chanson ?

J’aime bien « Let her go » de Passenger…, alors si on se quitte là-dessus c’est parfait!


ICONE-VIDEOPassenger – Let her go


 

ICONE-WEB Site Internet du Rugby Club Pays de Meaux & Val d’Europe


ICONE-WEB Page Facebook du Rugby Club du Pays de Meaux


ICONE-CREDITS

Interview : Frédéric Poulet

Photos : Photo de « Une » et photos « Rugby » de Fabien : Archives de Fabien / Blason du Gers : Wikipedia / Equipe Seniors et Minimes du RC Pays de Meaux : Site Internet du RC Pays de Meaux

Eu égard aux droits qui leur seraient associés, nous nous engageons à enlever les illustrations présentes dans cet article, sur simple demande de leurs auteurs.


ICONE-ESPACE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *