Lundi - 03 Août 2020

Daniel Blondy / Vice-Président du Comité de Rugby de La Réunion


Daniel Blondy avec coupe du monde

Quand vous êtes né sur une terre de rugby, la Corrèze, et que très jeune vous avez rêvé d’aller tenter l’aventure au-delà des mers, voilà ce qui risque de vous arriver : être immortalisé à jamais à côté de la Coupe du Monde de rugby… A Tananarive !

C’est qu’il en a parcouru du chemin depuis Allassac, Daniel Blondy, Vice-président du Comité de Rugby de La Réunion et Président de l’Association Rugby de l’Océan Indien… Avec un point d’ancrage important dans sa vie, celui du Port-de-La-Réunion. Un port depuis lequel il multiplie, avec tous les passionnés de rugby de cette région du monde, les passes croisées en direction des îles de la Zone Océan Indien… Merci Daniel !

Envoyez un message à Daniel Blondy

 

Bonjour Daniel, raconte nous où tu es né, et quelle a été ta première rencontre avec le rugby…

Allassac

Allassac

Je suis né à Allassac, un très joli bourg médiéval de Corrèze, situé à 15 kms au nord-ouest de Brive-la-Gaillarde. Bien qu’ayant poussé dans un pays de rugby, je n’ai commencé à « pratiquer » qu’à l’âge de 14 ans, en scolaire, à mon arrivée au lycée Georges Cabanis de Brive. J’avais d’ailleurs là-bas comme surveillant, en étude le soir, un certain… Pierre Villepreux, c’était un « pion » sympa !

 

Et ensuite, quel a été ton parcours en Ovalie, jusqu’à aujourd’hui ?

A 17 ans je suis « monté » à Paris, car j’avais intégré une école « Renault », et pendant 6 ans, j’ai joué aux Mureaux, au COBS (Club Olympique de la Basse Seine), un club qui évoluait en 3ème division et où j’ai croisé Yves AJAC, aujourd’hui Directeur Technique National Adjoint à la FFR.

maillot Le Port

Maillot du RC Portois

A 23 ans, j’ai pris la décision de partir outremer, velléité que j’avais en moi depuis longtemps, et j’ai tenté l’aventure à l’Ile de La Réunion. Très rapidement, j’ai signé au Rugby Club Portois, avec lequel je serai 3 fois Champion de La Réunion, en 1980, 81, et 82, au poste de n°9. J’ai fait partie de la Sélection de La Réunion pour les 1ers Jeux des Iles de l’Océan Indien en 1979, une tournée en Afrique du Sud en 1980, et une au Kenya en 1981.

 

Gabon

Gabon

Je rentre ensuite en métropole, en Corrèze, où je fais une saison au Rugby Club Allassacois, en Honneur régional, avant de partir 9 ans au Gabon. Là, j’intègre le Rugby Club de Libreville, dont je serai successivement joueur, entraîneur, puis président.

 

Puis en 1994, après une année passée au Vietnam suite au Gabon, c’est pour moi le retour à La Réunion, que je n’ai plus quittée depuis. Je réintègre le Rugby Club Portois, en tant qu’éducateur et responsable de l’école de rugby, puis entraîneur des cadets et des juniors. Et je suis membre du bureau du club depuis 1995, en tant que vice-président.

En parallèle, je suis membre du Comité de Rugby de la Réunion depuis 1995, et vice-président depuis 2000.

rugby afriqueEt j’ai la chance, depuis 2006, d’avoir intégré la CAR (Confédération Africaine de Rugby), dénommée désormais « Rugby Afrique », en tant que commissaire de match pour les compétitions Africaines (j’ai déjà eu l’occasion d’officier à ce titre en Ouganda, au Kenya, en Afrique du Sud et à Madagascar). J’ai également été Directeur Adjoint des CAN (Coupes d’Afrique des Nations) qui ont eu lieu en 2007, 2012, 2013 et 2014 à Madagascar.

 

Tu es donc vice-président du Comité de Rugby de La Réunion, quelles sont à ce titre les responsabilités qui t’incombent plus particulièrement ?

Logo Comité RéunionJ’ai en charge de définir et de mettre en œuvre, avec l’équipe technique régionale et l’aval du Comité, l’ensemble de notre politique sportive : la formation, les sélections, le centre de formation fédéral, les relations avec l’éducation nationale, l’UNNS, les compétitions en relation avec la Commission des Epreuves, dont Michel Lavielle, lui aussi vice-président du Comité, assure la présidence.

 

Et tu es également président de l’AROI, Association Rugby de l’Océan Indien… Que peux-tu nous en dire ?

logo AROIL’AROI a été créée en 2003 à l’initiative d’ Armon Coupou, notre président, et de Denis Ulcoq, qui était alors président de la RUM (Rugby Union Mauritius)  (ndlr : la RUM est actuellement présidée par Kevin Venkiah). L’AROI regroupe toutes les iles de l’océan indien, et je suis très heureux d’en être le Président depuis 2005, à la demande de toutes les îles, ce qui me permet de nous faire avancer dans la sérénité.

logo rugby madagascarDepuis sa création en 2003, l’Association Rugby de l’Océan Indien compte dans ses rangs Madagascar, l’Ile Maurice, et La Réunion. En 2006 nous on rejoints Mayotte et les Seychelles, et en 2013 les Comores.

Sa vocation est de favoriser le développement du rugby dans la Zone Océan Indien, en organisant des rencontres inter-îles, au niveau des jeunes notamment, que ce soit en rugby à 15, en rugby à 7, ou en féminines.

Des logo rugby ile mauriceactions sont également menées dans les domaines de la formation et de l’arbitrage. Nous attachons une attention toute particulière au rugby à 7, car c’est dans cette discipline que nos îles sont les plus à même d’être performantes.

Nous avons jusqu’à présent pérennisé les compétitions suivantes :

– Le « Tournoi à 7 AROI » des -16 et des -18 ans, qui se déroule en mars de chaque année à Tananarive, et qui regroupe les équipes de Madagascar, Mayotte, Maurice et la Réunion. Dans les années à venir, ce tournoi va certainement évoluer, en vue d’intégrer des équipes sud-africaines.

– La Coupe des Clubs Champions de l’Océan Indien, organisée en mai, également à Tananarive.

père Pedro

Le Père Pedro au milieu des enfants

Beaucoup des compétitions que nous organisons se déroulent à Madagascar, car de toutes les îles, c’est elle la plus fragile économiquement parlant, et elle n’a que très peu de moyens pour faire déplacer ses équipes à l’extérieur. Cela nous permet aussi de nous impliquer dans quelques actions humanitaires, comme par exemple auprès du Père Pedro, qui a lui-même créé une équipe de rugby, et qui, surtout, s’occupe de plus de 30.000 personnes dans les villages et les écoles qu’il a pris sous son aile.

 

Seychelles

Seychelles

Il est sûr que la tâche de l’AROI est colossale, tant il y aurait de choses à faire pour développer le rugby « dans » et « entre » les îles de la Zone Océan Indien, mais nous n’avons que très peu de moyens. Sur le plan sportif, nous avons par exemple à intégrer de façon plus significative les derniers entrants au sein de l’AROI, notamment les Seychelles et les Comores, qui ne participent pas encore aux compétitions que nous organisons.

De façon plus globale, nous manquons de sponsors et d’aides régionales « Océan Indien » pour aller plus loin dans ce développement. Nous avons en particulier quelques difficultés à harmoniser nos actions sur le plan financier, à cause de tracas administratifs logo rugby comoresliés au fait qu’au sein des îles de la Zone Océan Indien, La Réunion et Mayotte sont des collectivités françaises, alors que les autres îles sont des « îles-nations ». Mais nous espérons que la COI (Commission de l’Océan Indien), qui regroupe toutes les îles et a pour mission de favoriser et de faciliter les relations entre elles, saura trouver les clés qui permettront de lever ce verrou.

 

Dans quel secteur d’activité exerces-tu ?

ImprimerJe suis agent commercial indépendant, et à travers mon entreprise, RunExport, je représente plusieurs fabricants dans les domaines de l’éclairage extérieur, de l’aménagement des ports et des aéroports et du matériel solaire. Je travaille sur toute la zone Océan indien, ce qui me permet de visiter et d’entretenir le contact avec les fédérations de rugby présentes dans l’AROI lors de mes déplacements professionnels… Histoire de joindre l’agréable à l’utile !

 

Tu as eu l’occasion de découvrir La Réunion depuis un bon bout de temps, et, au-delà, tu as eu l’occasion d’arpenter différents pays de la Zone Océan Indien… Qu’est-ce qui te touche le plus dans cette région du monde ?

Poteaux de rugby à Mada

Poteaux de rugby à Mada

Ce qui me touche le plus dans cette partie de l’Océan Indien, c’est sans doute ce que vit Madagascar. C’est un pays où je me rends souvent et que je commence à bien connaître, un pays qui possède énormément de richesses, et qui néanmoins ne parvient toujours pas à endiguer la misère dans laquelle vit la grande majorité de sa population.

Ballon à la mer... Lien ntre les îles

Un ballon à la mer… Lien entre les îles

Au-delà de ça, toutes les îles de l’Océan Indien ont une très belle complémentarité à mettre en œuvre entre elles, chacune avec ses spécificités et ses atouts propres. Je crois qu’il y a un gros boulot à faire ensemble, en mettant de côté les ego des uns et des autres… Peut-être comme dans une équipe de rugby !? On parle beaucoup de volonté de développement en commun, il est temps maintenant de passer à l’action.

 

Si tu devais choisir uniquement 3 mots pour qualifier ta relation avec le rugby, ce serait lesquels ?

Passion, Amitié et Humilité.

 

Au cours de ce portait, tu as le droit de faire un clin d’œil à quelqu’un de très cher… Tu le fais à qui ?

Daniel & ArlettyJe le fais à Arletty… Et je lui dis un grand « merci » de supporter et de partager ma passion du rugby. Etre femme de joueur, d’entraîneur, de dirigeant, ça nécessite beaucoup de patience et de psychologie pour faire face à nos sautes d’humeur, nos états d’âmes et nos absences.

 

Et enfin, si tu souhaites qu’une chanson ou une musique accompagne ton portrait « Puissance 15 », c’est maintenant que tu dois nous le dire…

Sans hésiter: « Le dimanche à 15h »…


ICONE-VIDEOLe dimanche à 15h


ICONE-CREDITSInterview : Frédéric Poulet
Photos : Daniel Blondy


ICONE-ESPACE

5 commentaires
  1. HIRIGOYEN

    10/03/2015 à 12 12 52 0352

    J’aurais aimé que Daniel choisisse comme chanson « Ti’fleur fanée » en hommage à l’Ile de la Réunion et à son cher Président, pas de la Réunion, mais du Comité…
    Bises Daniel

    Répondre
  2. MARTIN Daniel

    10/03/2015 à 14 02 22 0322

    Heureux d’avoir ainsi des nouvelles de mon vieil ami Daniel BLONDY et d’Arletty et de découvrir certains aspects du développement du rugby dans l’Océan Indien Bon courage à tous et Vive le rugby à 7
    Daniel

    Répondre
  3. PETIT Michel

    10/08/2015 à 1 01 09 0809

    Cher Daniel

    Content d’en apprendre un peu plus sur ton parcours rugbystique et professionnel.

    Très heureux d’avoir été à tes côtés en tant que joueur, éducateur, arbitre et membre du Comité.

    Bien le bonjour à toi, Arletty et Alexandre.

    Bonne continuation à vous tous, je vous embrasse.

    Michel

    Répondre
  4. COMTE Olivier

    18/09/2015 à 15 03 36 0936

    Joli parcours mon cher Daniel… Souhaitons pour tous qu’il perdure afin que nous puissions nous rencontrer de temps en temps au gré des manifestations rugbystique de l’océan Indien.

    Répondre
  5. Bousquet Jean louis

    03/01/2017 à 22 10 33 0133

    Le rugby est vraiment un sport formidable….
    Après plus de trente ans je revis l’émotion qui nous envahissait en 81 82 quand les deux équipes du Port étaient dans la même compétition…
    Quel chemin parcouru par toi MON AMI DANIEL Bravo…Et merci pour tous ces moments que nous avons partagés jadis…Et bravo pour ce que vous avez fait du RUGBY à La Réunion…
    A l’époque tu avais le look d’un numéro 9..;
    Aujourd’hui je te ferais plutôt jouer en 3…

    A très vite mon ami….Mes amitiés à tous les anciens (Les patriarches) qui liront ces quelques mots…….!

    J.Louis Bousquet RCP 1969-2002

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *