Mardi - 07 Juillet 2020

Cyrille Vézinaud / Seconde Ligne à l’ASSMIDA Rugby


portrait cyrille

Ce garçon aurait sans douté été un excellent gardien de but, si les Dieux du Rugby ne s’étaient pas mêlés de sa destinée. Ils avaient en effet un autre « plan » pour ce Lyonnais là…

Vous vous en doutez, ce plan avait une forme ovale, et son terrain d’exécution n’était autre que la « Berjallie », voisine du sud rhodanien. C’est d’abord dans la capitale de cette terre de rugby nord-iséroise, à Bourgoin-Jallieu, que Cyrille Vézinaud fit ses premières armes, avant de rejoindre un club, et son village, Saint-Savin, pour lesquels il se prendra d’une telle affection, qu’il leur offrira, avec la complicité de tous ses potes habillés de « Jaune & Noir », le bouclier de Fédérale 3. Depuis 2 saisons, c’est en « Rouge & Blanc », sur le terrain de Saint-Marcel Bel Accueil et sous le maillot de l’ASSMIDA que ce bâtisseur, citadin devenu au fil du temps amoureux de la campagne, continue avec bonheur sa route en Ovalie… Merci Cyrille !

 

Envoyez un message à Cyrille Vézinaud

 

Bonjour Cyrille, un jour tu t’es retrouvé sur la Planète Rugby… Tu arrivais d’où et tu as atterri où ?

logo as montchatJ’ai grandi à Lyon, et j’habitais dans le 8ème, en face du Stade Vuillermet, l’ancien terrain de jeu du L.O.U. Rugby. J’étais en Section Football au collège Victor Grignard, où je me perfectionnais au poste de… Gardien de but ! Depuis tout gamin, j’étais licencié au club de foot de Montchat.

Un jour, Jean-Henri Tubert, qui s’occupait de l’équipe de rugby UNSS du collège, est venu me parler… Il avait vu que, en tant que gardien, j’aimais bien le contact, et il m’a proposé de venir logo chassieu rugbyessayer le rugby… J’avais 14 ans, je suis allé à un entraînement, et j’ai tout de suite accroché. Pendant un temps je continue le foot, mais très rapidement, je bascule sur le rugby, et je pars m’inscrire au Rugby Club de Chassieu, où j’arrive en Cadets 1ère année. On me fait jouer pilier, et, arrivant du foot, j’avais un bon coup de pied, ce qui m’a valu d’être très rapidement désigné comme buteur !

 

Et donc, à partir du moment où tu t’y es mis, vous avez fait quoi ensemble, le rugby et toi ?

cyrille jeunes csbj

Cyrille, ballon en main, au temps du CSBJ…

Peu de temps après avoir participé à un tournoi UNSS qui s’était déroulé à Bourgoin-Jallieu, Michel Couturas, à l’époque Manager du CSBJ, est venu chez moi pour me proposer d’intégrer le Sport Etudes berjallien au Lycée de l’Oiselet… On était dans le milieu des années 90, et voilà comment j’arrive au CS Bourgoin-Jallieu, en Cadets 2ème année, où on me positionne en 2ème ligne.

Arrivé en Juniors, je mesure 1m90, mais je ne pèse que 75 kilos, et on me propose de jouer… à l’aile ! A cette époque, le « physique » était déjà en train de devenir le critère logo bourgoin rugbyde choix n°1 pour pouvoir jouer devant… Disons que tout ça m’a « moyennement plu », et je suis parti jouer dans le club voisin du Saint-Savin Sportif… Où je ferai au total 15 saisons, aux niveaux Fédérale 3 et Fédérale 2.

 

cyrille bouclier saint savin

2009 : Capitaine Cyrille ramène le titre de F3 à Saint-Savin

Les plus grands moments de gloire sous le maillot « Jaune & Noir » de Saint-Savin seront pour moi une finale du Championnat de France Espoirs (-23 ans), perdue en 2000 contre Biarritz, et le titre de Champions de France de Fédérale 3, obtenu en 2009 à Figeac aux dépens de Bagnères de Bigorre… J’étais capitaine de l’équipe, une sacrée bande de copains qui en voulaient vraiment, et ce fut un moment énorme pour nous tous !

logo assmidaEt puis il y a 2 ans, j’ai quitté le Saint-Savin Sportif pour rejoindre l’ASSMIDA Rugby (Association Sportive Saint Marcel-Isle d’Abeau), dans le village voisin de Saint-Marcel-Bel-Accueil, en Fédérale 3.

 

Quand il t’arrive de dérouler le film de ton parcours en Ovalie jusqu’à aujourd’hui, quelles sont les « séquences » qui sont particulièrement restées gravées en toi ?

logo saint savin sportifLe titre de Champion de France de Fédérale 3 décroché en 2009 avec Saint-Savin est certainement le film de ma carrière de joueur que je préfère revoir… Comme on dit souvent, « soulever le bois », quel que soit le niveau auquel on joue, n’arrive pas à tout le monde, et c’est toujours un moment exceptionnel que de le vivre. Je me souviens qu’avant d’arriver en finale, on avait fait 2 ou 3 prolongations dans les phases éliminatoires qui précédaient… Des matchs héroïques, dont certains ont été gagnés à l’ultime minute… Des matchs qui te mettent vraiment des gros coups au cœur.

Saint Savin champion france F3 2009 - V2

Le Saint-Savin Sportif, Champion de France de Fédérale 3 en 2009… Cyrille est le 3ème en partant de la droite, rang du haut

Je me souviens qu’en 1/32ème (donc au début de l’épopée des phases finales où à la sortie on ira au bout) on joue contre l’Etoile Sportive de Lambeye… Sur la touche, je revois encore André Chabert, dit « Moustache », qui coprésidait à l’époque le club avec Serge Marquet… André es appelé au téléphone par Radio France Bleue Isère… Il est en train de leur dire que c’est foutu pour nous, qu’on est menés et qu’il reste 30 secondes à jouer… Et puis on récupère le ballon sur une touche, on avance, on perce… On marque et on gagne ! Ce jour là, André a failli manger son téléphone en direct, et les auditeurs de Radio France Bleue Isère doivent s’en rappeler encore… Ce match a été le plus dur émotionnellement de toute la série qui allait suivre… Ce dimanche là, j’ai pleuré (de joie !) toutes les larmes de mon corps, tellement ça a été difficile.

chaussures cramponsJ’ai aussi une anecdote qui me revient souvent en tête parce que sur le coup elle m’avait vraiment impressionné… C’était en Juniors, toujours avec Saint-Savin. Ce jour là, en plein hiver, on jouait dans 10 centimètres de boue. Sur une action, un de mes co-équipiers, Nicolas, un gars exemplaire qui vraiment ne méritait pas ça, prend un méchant marron donné par son vis-à-vis… Sur le coup il ne dit rien… Et se fait justice quelques minutes plus tard, à la loyale, en mettant au gars un énorme caramel, qui a laissé plantées dans la boue les 2 pompes du malheureux qui avait déchaussé… Je les revoie encore, ces 2 godasses restées collées dans la glaise ! Sur le coup on a tous salué avec enthousiasme ce très beau geste technique qui est l’un des plus spectaculaires tampons que j’ai vus dans ma carrière… C’est sans doute pour ça qu’il est resté gravé dans ma mémoire !

cyrille joeur avec ami

Cyrille avec Alexis Pirazzi… 2 ex Saint-Savinois

Enfin, j’évoquerai aussi le beau parcours réalisé l’année dernière pour ma première saison sous le maillot rouge & Blanc de l’ASSMIDA… On perd en 1/16ème de finale du Championnat de France de Fédérale 3, contre Saint-Etienne, après là aussi une belle aventure collective, forte en intensité et riche en émotion tout au long de la saison…

 

 

 

 

 

Tu es donc seconde ligne depuis 2 saisons à l’ASSMIDA Rugby (Association Sportive Saint Marcel-Isle d’Abeau)… Peux-tu nous présenter ton club ?

logo cartouche assmidaPrésidé par Cédric Cussigh, l’ASSMIDA est un club jeune, créé en 1977, et qui en moins de 40 ans, s’est déjà forgé une belle histoire. Habitué des phases finales de Fédérale 3 (dont une finale du Championnat de France en 2013), il a déjà évolué en Fédérale 2, le plus haut niveau qu’il ait atteint.

Entraînés par Sébastien Ferrand et Yoann Rey, nous jouons en « Rouge & Blanc », au Stade Municipal du Girerd, situé en plein cœur du village de Saint-Marcel-Bel-Accueil.


Saint-Marcel-Bel-Accueil, Isère (38)


Affilié au Comité du Lyonnais, l’ASSMIDA défend des valeurs d’un « rugby de village », nous avons un tout petit budget et notre bien le plus précieux, c’est la convivialité. On ne se prend pas la tête, on aime fêter les victoires et on se bat tous les dimanches pour ça, mais pour nous, le rugby est bien sûr une passion, mais qui reste avant tout un loisir et un moment de partage. On a un super public, qui nous soutient vraiment, avec 350 à 500 spectateurs tous les dimanches… Le village vit à l’unisson avec son rugby, et notre ambition, c’est de jouer la qualification, comme on l’a fait la saison dernière, et puis après, c’est de prendre chaque match avec le maximum de plaisir.

photo seniors assmida - photo bernard pothet

L’Equipe Seniors de l’AS Saint Marcel-Isle d’Abeau 2015 / 2016… Cyrille est absent sur la photo ce jour là…

portrait joueur cyrille

… Mais on l’a retrouvé !

Nous sommes situés à 5 kms de Bourgoin-Jallieu (PRO D2) et également à 5 kms de Saint-Savin (Fédérale 2), nous sommes ici sur une terre de rugby, ce qui nous permet de récupérer pas mal de jeunes joueurs Seniors qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas jouer aux niveaux supérieurs… Finalement, même si on se tire un peu la bourre, ce qui est normal, on est tous complémentaires, et côté Jeunes, l’ASSMIDA a su structurer au fil des ans une très belle école de rugby.

 

 

Quel est ton métier ?

Je suis entrepreneur en maçonnerie, et je travaille donc à mon compte. Mes clients sont à la fois des particuliers et des entreprises. Au fil du temps, je me suis plutôt spécialisé dans la rénovation, mais je fais aussi tout un tas d’autres choses.

cyrille travail

Cyrille au boulot… Bâtisseur et amoureux du travail bien fait !

J’aime mon métier, parce qu’il se passe à l’extérieur et qu’il est très varié… Il n’y a pas un chantier qui se ressemble ! Et puis j’aime construire, créer des choses qui durent, qui ne sont pas éphémères, et qui de temps en temps, quand je passe devant, me permettent de me dire : « Tiens, ça, c’est moi qui l’ai fait.. »… J’avoue que j’en tire une certaine fierté et une grande satisfaction !

 

Il n’y a pas que le rugby dans la vie Cyrille… Mais quand même, si le rugby n’avait pas existé, est-ce que ta vie aurait été la même ?

Non, c’est sûr, ma vie n’aurait pas été la même ! Déjà, je n’aurais certainement pas connu Saint-Savin, l’endroit où j’habite maintenant depuis plus de 15 ans, et que j’adore ! Et je ne serais certainement pas avec ma femme et ma fille, que j’adore elles aussi… Non, c’est sûr, ma vie n’aurait pas été la même sans le rugby… Je lui dois beaucoup de bonheur et de joie, partagée avec plein de potes et ma petite famille, et je ne regrette pas d’être sorti un jour de ma cage de foot pour aller tâter du ballon ovale !

cyrille paysage

Le cadre de vie de Cyrille, dans la magnifique campagne Saint-Savinoise…

 

Tu es originaire de Lyon, tu habites à Saint-Savin, tu joues à Saint-Marcel-Bel-Accueil… Tu connais donc bien la région du « Lyonnais Nord-Isère »… Quand tu reçois des amis qui ne connaissent pas cet endroit, tu leur fais visiter quoi en priorité ?

saint marcel - wikimedia commons - xavier caré - CC-BY-SA (2)

Saint-Marcel Bel Accueil, paisible village du Nord-Isère…

Je dois te dire que dès que je dépasse la frontière de Saint-Savin, je suis malade… Sauf si c’est pour aller jouer à Saint-Marcel… ou aller y chasser, car j’ai la carte de chasse dans les 2 villages et par les bois, je peux aller de l’un à l’autre. Je suis à la fois chasseur et pêcheur, et j’adore bien sûr la nature… Ici, dans le coin, elle est bien présente, elle est magnifique, et c’est d’abord elle que j’aime faire visiter ! Quant à Lyon, je n’y vais plus que de temps en temps… Je suis né citadin, mais au fil du temps, je suis vraiment devenu un homme de la campagne !

 

C’est ton ami David Chabert qui, d’un drop (???!!! Lol David!!) t’a envoyé le ballon « Puissance 15 »… A qui vas-tu faire la passe à ton tour ?

cyrille et david chabert duo

Cyrille (à gauche) et son pote David Chabert… Alors qu’ils portaient tous 2 le maillot du Saint-Savin Sportif… Sacré duo !

Ah oui, ça, je vois bien de quel drop tu veux parler… Le seul et unique que David n’ait jamais tenté (et réussi !) dans sa carrière !!! Je m’en rappelle, car j’étais à ses côtés sur le terrain le jour où il a réalisé cet exploit, aussi magnifique qu’improbable… C’était contre Ugine-Albertville, un jour de brouillard à couper au couteau… Je ne sais toujours pas ce qui lui a pris ce jour là (lui non plus je crois…) et on en rigole encore !!

Je remercie beaucoup David pour la passe symbolique qu’il me fait via Puissance 15, nous avons vécu tellement de bons moments ensemble à Saint-Savin ! Et à mon tour, pour faire bouger un peu ce ballon et faire visiter d’autres lieux, je vais faire la passe à Cyril Hauw, qui appartient à une belle famille de rugby, du côté de Bellegarde, dans l’Ain…


ICONE-WEB

Site Internet de l’ASSMIDA Rugby


ICONE-CREDITSInterview : Frédéric Poulet
Photos : Photo « Une » et photos « Rugby » de Cyrille: Archives de Cyrille et site Internet de l’ASSMIDA, Equipe Seniors ASSMIDA : Bernard Pothet / Photo crampons rugby: Fotolia 4226316 / Photos de Saint-Savin : CV / Vue de St Marcel Bel Accueil : Wikimedia commons – Xavier Caré – CC-BY-SA

 


ICONE-ESPACE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *